12 septembre, discours de l’état de l’Union

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a prononcé aujourd’hui, 12 septembre, devant les membres du Parlement européen à Strasbourg, son discours sur l’état de l’Union  qui présente ses priorités pour l’année à venir et expose sa vision de la manière dont l’Union européenne peut poursuivre l’édification d’une «Europe plus unie, plus forte et plus démocratique», thème de son discours de l’année dernière.

« plus jamais la guerre » avec ces paroles le Président Juncker à rappelé l’obligation de préserver le Pacte fondateur de l’Union européenne .

Il a mis en avant les succès, notamment économiques et sociaux avant de présenté sa vision de l’état de l’Union en 2018.

18 initiatives concrètes ont été présentées, visant à compléter l’agenda de la Commission pour une Europe qui protège, donne les moyens d’agir et défend, par exemple,

  • Garantir le déroulement d’élections libres et justes en préservant les scrutins des risques liés aux cyberattaques;
  •  des compromis sur la réforme en matière de migration et de gestions des frontières, comme le renforcement du corps européen de garde-frontières et de garde-côtes,  ou l’accélération du retour des migrants en situation irrégulière ;
  • Une nouvelle  » Alliance Afrique-Europe »

 

Il a justifié  le recours à l’article 7 du traité « là où l’état de droit est en danger » et souligné le caractère impératif de respecter les arrêts de la Cour de Justice européenne.

 

Enfin, il a détaillé sa perspective pour l’avenir de l’UE, mettant en avant les actions à mener en amont des élections européennes de mai 2019 : négocier un accord de principe sur le budget de l’Union européenne après 2020, développer davantage le rôle international de l’euro, renforcer la capacité de l’UE à parler d’une seule voix en matière de politique étrangère, en passant à la prise de décision par majorité qualifiée.

 

Plus d’info ICI

Télécharger le discours sur l’état de l’Union

Source @Toute l’Europe

Leave A Reply