Chypre : Accord in extremis

L’Eurogroupe et Chypre se sont mis d’accord sur un nouveau plan de sauvetage protégeant tous les dépôts jusqu’à 100 000 €.

Après la vague de contestation touchant le premier accord entre Chypre et l’Eurogroupe qui ne protégeait pas les dépôts jusqu’à 100 000 € comme c’est prévu par l’Union Européenne, les deux parties se sont mises d’accord sur un texte respectant ce point. Avec de très gros sacrifices pour tous les grands déposants, parmi lesquels de nombreux Russes. Les Chypriotes échapperont ainsi à la taxe de 6.75% à 9.9% contenue dans le premier accord et qui aurait touché tous les comptes en banque.

Laiki et la Cyprus Bank touchées

Ce sauvetage se fera cependant au coût de la fermeture de Laiki, la seconde banque du pays qui était la plus touchée. Les plus gros déposants de la Cyprus Bank perdront eux 30 à 40% de leur argent. Laiki sera liquidée et tous les dépôts au-delà de 100 000 € seront très certainement perdus. Pour la Cyprus Bank, le personnel et son bilan seront réduits. Ces deux banques, qui pèsent en tout 80% du système financier chypriote, se verront imposé cet accord sans vote du Parlement.

Victoire pour le président de Chypre

Le président de Chypre Nicos Anastasiades réussit à éviter la banqueroute et à maintenir le pays dans l’euro. Une double victoire alors que le pays risquait un véritable blocus en cas d’absence d’accord. Le ministre des finances allemand, Wolfgang Schäuble, a déclaré que « les dépôts sécurisés seront mis dans une ‘good bank’, les autres dans une ‘bad bank’. Les dépôts non sécurisés de plus de 100 000 euros seront gelés et participeront à la recapitalisation nécessaire. »

Premier versement en mai

Olli Rehn, commissaire européen aux affaire économiques a tenu à souligner que « ce sera très difficile pour le pays » mais que la Commission « fera tout son possible pour alléger les conséquences sociales ». Le premier versement aura début mai après ratification de l’accord par plusieurs parlements nationaux européens d’ici avril. Sur l’île, les banques sont toujours fermées et les retraits sont limités à 100 € pour la Cyprus Bank, et à 120 € pour Laiki.

Crédits photo ©Reuters / Sources : Le Monde, Le Figaro, Liberation

Leave A Reply