Warning: Declaration of WPSDAdminConfigAction::render() should be compatible with WPSDWPPlugin::render($ug_name, $ug_vars = Array, $action = NULL) in /homepages/42/d247782632/htdocs/v2/wp-content/plugins/wp-stats-dashboard/classes/action/WPSDAdminConfigAction.php on line 42

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/42/d247782632/htdocs/v2/wp-content/plugins/wp-stats-dashboard/classes/action/WPSDAdminConfigAction.php:42) in /homepages/42/d247782632/htdocs/v2/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-phase2.php on line 60
Chypre: les députés soulagés par l’accord, perplexes sur la gestion de la crise – Maison de l'Europe Pyrénées Roussillon

Chypre: les députés soulagés par l’accord, perplexes sur la gestion de la crise

L’accord sur Chypre « nous a sortis du gouffre », a déclaré le Président du Parlement européen Martin Schulz juste après que l’Eurogroupe soit parvenu à un accord pour le sauvetage du secteur bancaire chypriote. « Ce n’est pas une façon de faire des affaires en Europe », a-t-il cependant mis en garde, avertissement que l’on retrouve dans les déclarations de nombreux chefs de groupes du Parlement.

« Je salue l’accord sur Chypre. Il nous a sortis du gouffre« , a déclaré Martin Schulz, Président du Parlement européen, dans un communiqué officiel ce lundi 25 mars, soulignant que l’accord prenait en compte le souhait du Parlement d’épargner les dépôts inférieurs à 100.000 euros.

Cependant, si « Chypre a évité une catastrophe et un effondrement financier, et la zone euro a évité  de nouvelles turbulences […], la manière dont la situation a été gérée n’est pas une façon de faire des affaires en Europe« , a affirmé Martin Schulz. « Les négociations ont manqué de transparence, de responsabilité démocratique et la communication était mauvaise » a-t-il ajouté, soulignant également le besoin « urgent » d’une union bancaire.

Le chef du groupe démocrate chrétien PPE Joseph Daul et le vice-président en charge de l’économie Corien Wortmann-Kool ont considéré dans une déclaration conjointe que l’accord « est meilleur que la proposition de la semaine passée et permet d’éviter une faillite désordonnée« , ajoutant que « le groupe PPE appelle la Commission européenne à explorer tous les moyens disponibles pour aider l’économie chypriote à retrouver la croissance. »

Au nom du S&D, le chef de groupe socialiste Hannes Swoboda a également salué l’accord, mais a nuancé: « la confiance des gens envers l’Union européenne a été fortement ébranlée pendant cette période, à Chypre et au-delà. »

« Chypre n’est pas irréprochable dans la manière dont elle a géré son système bancaire » a déclaré Guy Verhofstadt, chef du groupe libéral ADLE, « mais l’Europe doit tirer les leçons de cette crise. L’Europe ne peut continuer à affronter un état d’urgence après l’autre. »

La présidente de la commission des affaires économiques, la députée libérale britannique Sharon Bowles, a salué l’accord, « basé sur une hiérarchie adéquate des pertes et sur le constat qu’une banque peut faire faillite« , mais a ajouté que « les citoyens et les marchés sont perplexes quant au degré d’improvisation dont ont fait preuve les chefs d’Etat de la zone euro. »

Source : Parlement Européen

Leave A Reply